Micro-saignements cérébraux, anticoagulation et risque hémorragique

Chez les patients avec antécédents d’accident vasculaire cérébral ischémique ayant une fibrillation auriculaire non valvulaire et traités par anticoagulant oral, la présence de micro-saignements cérébraux en imagerie par résonance magnétique est associée au risque d’hémorragie...

Vous souhaitez continuer à lire cet article ?

L'accès à la totalité de l'article est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.