Un traitement antihypertenseur intensif au long cours semble bien utile pour diminuer le risque d’AVC

Jusqu’en 2010, on ne disposait pas d’études cliniques randomisées convaincantes permettant de proposer une valeur tensionnelle cible pour la prévention des complications cardiovasculaires, particulièrement les accidents vasculaires cérébraux.

A ce moment, l’étude ACCORD réalisée...

Vous souhaitez continuer à lire cet article ?

L'accès à la totalité de l'article est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.